Life in Paris between Autumn and Christmas

montmartre-automne

There’s a peculiar timing between autumn and Christmastime. We are just leaving a season with golden feisty hues, only to realize that winter has crept in with icy temperatures and desolate bare branches. At the same time, cheery Christmas lights are being hung up in the streets and shops, announcing merry holidays to come.

My autumn was mostly spent in my (still new) neighborhood of Montmartre. The stairs and squares with whimsical street lights were the perfect setting for what is a joyfully melancholic season. More than once did I stop in my tracks to capture a moment when I was running late to work. No regrets on that part.

La vie à Paris suit son cours entre l’automne et les fêtes de fin d’année. On quitte une saison aux tons dorés, presque festifs, avant de se rendre compte avec une douce nostalgie que l’hiver s’installe pour de bon, armé de ses températures froides et de ses branches dénudées. Et dans un même temps, les rues et commerces se parent de décorations de Noël, annonciatrices de fêtes et plaisirs.

L’automne, je l’ai vécu surtout dans mon quartier de Montmartre. Les escaliers et petites places au charme désuet se prêtaient particulièrement bien à cette saison. A tel point qu’il m’est arrivé de m’arrêter net pour immortaliser l’instant alors que j’étais déjà en retard pour me rendre au travail. Aucun regret de ma part, bien entendu.

buddha-bar-hotel-paris-tea-time

But what about the holidays? The Christmas tree at Galeries Lafayette is still regal as ever; the chandelier at Christian Dior on avenue Montaigne still shines bright.

The novelty for me this year was the winter tea time the Buddha Bar Hotel Paris invited me to. Located in a 17th century mansion steps away from the Hermès store on Faubourg Saint-Honoré, the 5-star hotel takes us on a journey with its Asian-inspired concept.

Within the cozy Lounge Bar Le Qu4tre, the tea time starts with 3 savoury bits: the smoked salmon with shizo cream and finger lime, a Christmas cake flavored with spices and foie gras and a mini burger with black truffle. The highlight was obviously (I mean, you know me) the cakes. Among the 5 on the menu, my favorites are the hot fudge biscuit, peanut and vanilla as well as the exotic fruits cream puff pastry. The first is a surprising play on textures and brings you back to childhood while the other is lighter and brings a great balance with coco, mango and passion fruits. Luckily, you won’t have to pick between the two as 2 sweet creations are included in the afternoon tea. The desserts were created by Chef pâtissier Nicolas Jaulmes who previously worked at Ladurée.

Tea time or not, I recommend you head to the bar and order the winter cocktail created by chef barmaid Vicky Milon. A mix of cognac with star anise and cinnamon, it is flamed right before your eyes and drank warm. A spicy delight!

Mais qu’en est-il des fêtes de fin d’année ? Le sapin de Noël des Galeries Lafayette trône toujours sous la coupole, cette fois paré d’un habit de neige. Le lustre de la boutique Christian Dior avenue Montaigne est toujours présent lui aussi.

La nouveauté pour moi a été le tea time auquel le Buddha Bar Hotel Paris m’a conviée dans son bel hôtel particulier du 17ème siècle. Situé à deux pas de la rue du Faubourg Saint-Honoré, l’hôtel 5-étoiles nous emmène dans une contrée lointaine à l’esthétique In the Mood for Love.

Dans l’ambiance feutrée du Lounge Bar Le Qu4tre, le tea time commence par des pièces salées sous influence asiatique, comme le saumon fumé des îles Féroé à la crème de shizo et citron caviar. Ceux qui me connaissent ne douteront pas que les pâtisseries m’ont plus marquée. Dans les 5 proposées dans le menu, je vous recommande tout particulièrement le biscuit caramel fondant, cacahuète et vanille ainsi que la religieuse exotique coco mangue et passion. Le premier est un réel plaisir régressif et gourmand, jouant sur les textures fondantes et craquantes. La deuxième est un délice de fraîcheur et de légèreté. La sélection a été créée par Nicolas Jaulmes qui est passé par Ladurée avant de devenir chef pâtissier du Buddha Bar Hotel Paris.

Le tea time est accompagné d’une boisson chaude avec une carte du Palais des Thés. Je vous encourage à commander le cocktail  de saison créé par la chef barman Vicky Milon. Sur une base cognac conjuguant anis étoilé et cannelle, il est flambé sous vos yeux et se boit chaud. Un vrai spectacle en soi.

 

Le Buddha Bar Hotel Paris – Lounge Bar Le Qu4tre   4 rue d’Anjou Paris 8e

Tea time servi tous les jours sauf le dimanche, 15h-18h

Formule à 28€ (3 pièces salées, 2 pâtisseries sucrées, 1 boisson chaude)

paris-rose

Another find in the food department: La Maison du Miel at their blogger breakfast. It’s a lovely boutique (those floors!!) built in 1905, located between Le Printemps and place de la Madeleine. With 65 varieties of honey from all over the world and honey-based delights, the house does not compromise on quality and is the supplier to great names like Sébastien Gaudard.

Une autre belle découverte gourmande : La Maison du Miel, à l’occasion d’un petit déjeuner bloggers. La charmante petite boutique construite en 1905 est située entre les grands magasins du boulevard Haussmann et la place de la Madeleine. On peut y trouver 65 variétés de miel de France et du monde ainsi que des produits à base de miel, comme la gamme de confitures créée en collaboration avec Stephan Perrotte, meilleur confiturier du monde 2015. Sans compromis sur la qualité, La Maison du Miel fournit les grands noms de la gastronomie et de la pâtisserie comme Sébastien Gaudard. Une adresse dont je reparlerais volontiers dans les mois à venir.

And in a totally unrelated field, I had the pleasure of being invited to the exhibition currently on show at Palais Garnier, Bakst: from the Ballets Russes to Haute Couture. It’s the chance to discover the work of a genious, painter, set and costume designer who had a great influence on the history of ballet and inspired designers like John Galliano. I loved staring at his opulent and detailed drawings of sets. You can see my pictures of the exhibition on Twitter (scroll down to November 21st). I will be back at Palais Garnier this month to see the program celebrating contemporary choreographer Jiri Kylian. And of course, I will not miss Swan Lake at Opera Bastille, my present to myself for the holidays!

Et dans un tout autre registre, j’ai eu le plaisir d’être invitée à l’inauguration de l’exposition Bakst, des Ballets Russes à la Haute Couture au Palais Garnier. L’occasion de (re)découvrir le travail d’un génie, peintre, décorateur et costumier qui par son style opulent a marqué l’histoire de la danse et inspiré des couturiers comme John Galliano. Ses incroyables dessins de décors sont en eux-mêmes une invitation au voyage. Vous pouvez voir les photos que j’ai prises sur mon compte Twitter le 21 novembre. Je retournerai au Palais Garnier ce mois-ci voir le programme célébrant le grand chorégraphe contemporain Kylian. Sans oublier Le Lac des Cygnes à l’Opéra Bastille, mon cadeau à moi-même pour les fêtes de fin d’année !

Octobre on Instagram

musee-dorsay

October was decidedly a month of transition, with autumn settling in Paris and many changes for me at work. Thankfully I managed to put in some fun in the midst of it all, as you could see on my Instagram @ritournelle__

The first Sunday of the month I spent at Musée d’Orsay. The free entrance gave me access to their exhibition Spectacular Second Empire, which takes us through a major period in French history. It truly shaped Paris as we know it today and it was a flourishing time for the arts. I then lingered around my favorite places in the museum: the Impressionist gallery, the clocks, the Salle des Fêtes, the restaurant… all of them packed with people. I’m really tempted to get the Carte Blanche, the annual pass of the Musée d’Orsay. It’s only 25€ for people under 35 and the thought of heading to the museum on a whim after work makes me quite excited.

Octobre a décidemment été un mois de transition avec l’automne qui s’est installé à Paris et des chamboulements pour moi au travail. Heureusement quelques événements de la vie parisienne m’ont aidé à franchir ce cap, comme vous avez pu le voir sur Instagram @ritournelle__

Le 1er dimanche du mois, j’ai profité de l’entrée gratuite au Musée d’Orsay pour visiter leur exposition Spectaculaire Second Empire. Elle témoigne d’une période fascinante aussi bien du point de vue historique que culturel et artistique qui a modelé le Paris que l’on connait aujourd’hui. Je me suis ensuite rendue dans mes endroits préférés : la galerie Impressionniste, les horloges, la Salle des Fêtes… pleins de monde, comme on pouvait s’y attendre. Je suis vraiment tentée de m’inscrire pour la Carte Blanche, le pass / coupe-file qui permet de profiter des œuvres d’art du Musée d’Orsay autant qu’on le veut dans l’année. A 25€ pour les moins de 35 ans, c’est vraiment une offre intéressante !

frichti-aperitif

October is the month when Montmartre celebrates grape harvesting. I did my own celebration at home by ordering the aperitif through Frichti, as I told you in this blog post. I ordered dinner through them several times afterwards and have been really satisfied so far with the quality of the food, the reasonable prices and delivery speed. It’s a great option if you’re visiting Paris and want to enjoy a good meal and bottle of wine at your Airbnb after a long day of walking around the city.

To continue on the food theme, October is also the month of the annual chocolate show in Paris. I attended for the 1st time thanks to my friend Solli. There was a lot of tasting going on (which was great) but otherwise no major discovery, except for the Laurent Duchêne patisserie.

Le mois d’octobre marque la Fête des Vendanges à Montmartre. Pour célébrer cela à ma façon, j’ai commandé l’apéritif chez Frichti, ce que je vous ai raconté dans cet article. Moi qui ne me faisais jamais livrer à manger chez moi avant, j’ai à nouveau fait appel à leurs services plusieurs fois les soirs où je rentrais tard du travail et que je n’avais rien dans le frigo. J’ai toujours été très satisfaite de la qualité des repas, au prix raisonnable, et les livreurs sont rapides. A recommander donc.

Le mois d’octobre à Paris, c’est aussi le Salon du Chocolat. J’ai eu la chance de m’y rendre pour la première fois grâce à mon amie Solli. Beaucoup de dégustations (ce qui n’est pas pour me déplaire) mais pas de grande révélation, si ce n’est le stand de la pâtisserie Laurent Duchêne.

laurent-duchene

Lastly, I went to Palais Garnier for the premiere of the Balanchine program. It was a lovely evening and the shows are until mid-November. What I will take out of it are the leading couples obviously enjoying dancing with each other and the music which is always central when it comes to Balanchine. The pinnacle of the soirée was the Brahms-Schönberg Quartet for which Karl Lagerfeld designed the costumes and set.

November is off to a good start with a visit of the Vuitton Foundation and my 1st ballet class ever given by a Paris Opera Ballet dancer – in the water! More to come soon on the blog.

Enfin, je me suis rendue au Palais Garnier pour la première du programme Balanchine, lequel est donné jusqu’à mi-novembre.  Une belle soirée dont je retiendrai avant tout des couples complices montrant leur plaisir de danser ensemble. Balanchine, c’est aussi la musique mise au premier plan, et on se surprend à avoir les notes dans la tête les jours qui suivent le spectacle. Le point culminant en est le ballet Brahms-Schönberg Quartet pour lequel Karl Lagerfeld a créé les costumes et les décors.

Le mois de novembre a bien commencé avec une visite de la Fondation Vuitton et mon 1er cours de danse donné par une danseuse de l’Opéra de Paris… dans l’eau ! Je vous raconte cela très bientôt.