Tag Archives: Vogue

Peter Lindbergh exhibition in Paris: powerful images and supermodels in black and white

Now that I found an apartment in New York City I can finally share with you this exhibition of Peter Lindbergh’s photography. I saw it just before leaving France at the Polka Galerie located in Paris’s fashionable Marais district.

Peter Lindbergh is one of the most sought-after fashion photographers, even more so as he rekindled his collaboration with Vogue US this year following an 18-year partnership with Harper’s Bazaar. The exhibition however focuses on his work around the year 1990 which defines the essence of his style.

Peter Lindbergh usually portrays his subjects using a minimalistic black and white photography. The close-up on the face creates a feeling of intimacy, revealing the personality behind the public persona in its purest form, with minimal retouching. The results? Powerful images which scream “less is more”. (By the way, have you seen this Lindbergh editorial featuring supermodels without makeup?)

Peter Lindbergh’s favorite locations for his photography are deserts and dry lakes, large and unromantic beaches, movie studio backlots and downtown Los Angeles. By their lack of clear structure, these landscapes emphasize the feeling of melancholia haunting Lindbergh’s work, as shown in these pictures. The one above is a 1987 advertisement for Comme des Garçons. Those featuring Naomi Campbell were taken in Deauville in 1988 for Italian Vogue and in Los Angeles in 1990 for Vogue US.

This picture represents a model overlooking Paris from the Eiffel Tower. Taken in 1989 for Rolling Stone magazine, it is a clear example of the inspiration Peter Lindbergh draws from German 1920s cinema. The image is reminiscent of his friend Wim Wender’s black and white movie Wings of Desire (1989) in which angels quietly observe Berlin and its inhabitants. It is also reminiscent of the the Lady Dior bag ad Lindbergh shot with Marion Cotillard, as the setting is the same.

Peter Lindbergh contributed to the supermodel-mania of the 1990s, which is not surprising given his preference for women with strong personalities.  He even directed a documentary featuring his favorite models in 1991. In this group you may recognize Linda Evangelista and Christy Turlington pictured on the Los Angeles beach in 1990 for Vogue US.

This disconcerting image features Helena Christensen escorted by a tiny alien in the middle of the desert. As she stated in an interview she made of Peter Lindbergh, this 1990 Italian Vogue editorial is her favorite picture among all those she modeled for.

The perfect back: Linda Evangelista in Portugal, 1992.

A supermodel who can now boast a successful comeback on the high-fashion scene: Kristen McMenamy.

The multi-talented Milla Jovovich, one of Peter Lindbergh’s favorite models. Can you believe she is only 15 in this picture?

Here she is again, more grown-up and tomboyish for Italian Vogue in 1996.

Legendary French actress Jeanne Moreau shot in 2004 for Italian Vogue. I find it ironic that this picture holds the reflection of a group of young girls frolicking on the beach. Don’t you find her face – although not classically beautiful – compelling and remarkable by its elegance and signs of experience?

If you like this post, you might want to have a look at Karl Lagerfeld’s photography as the designer is inspired by Peter Lindbergh’s work.

What do you think of Peter Lindbergh’s style? Do you appreciate his minimalistic approach to fashion photography or do you prefer more sophisticated images?

Maintenant que j’ai trouvé un appartement à New York, je peux enfin partager avec vous cette exposition de photos de Peter Lindbergh. Vue juste avant mon départ, elle a eu lieu à la Polka Galerie, un petit espace sympa au cœur du Marais à Paris.

Peter Lindbergh est aujourd’hui l’un des photographes de mode les plus prisés, d’autant plus qu’il collabore à nouveau avec le Vogue américain depuis cette année après un partenariat de 18 ans avec Harper’s Bazaar. L’exposition se concentre cependant sur son œuvre vers l’année 1990 qui définit l’essence de son style.

Peter Lindbergh a l’habitude de photographier ses sujets dans un noir et blanc minimaliste avec un plan resserré sur le visage, créant ainsi un effet d’intimité. Impossible de tricher face à son objectif : il révèle les personnalités, sans artifice. Le résultat : des images puissantes, emblématiques du « less is more ». (A ce propos, avez-vous vu sa série avec les top-models posant sans maquillage ?)

Les endroits préférés de Peter Lindbergh pour prendre ses photos sont les déserts et les lacs asséchés, les grandes plages dénuées de romantisme, les extérieurs de studios de cinéma et Los Angeles. Par leur absence de repères, ces lieux participent à la mise en scène d’une certaine mélancolie comme le montrent ces photographies. La première est une publicité de 1987 pour la marque Comme des Garçons. Celles avec Naomi Campbell ont été réalisées à Deauville en 1988 pour le Vogue italien et à Los Angeles en 1990 pour le Vogue américain.

Cette photographie représentant la Tour Eiffel a été prise en 1989 pour le magasine Rolling Stone. On y ressent l’influence assumée par Peter Lindbergh du cinéma allemand des années 1920. L’image rappelle un film de son ami Wim Wenders, les Ailes du désir, dans lequel les anges observent Berlin et ses habitants dans un beau noir et blanc. Elle rappelle aussi la publicité pour le sac Lady Dior avec Marion Cotillard, réalisée par Lindbergh dans le même décor.

Peter Lindbergh a contribué au phénomène des top-models, ce qui n’est pas étonnant vue sa préférence pour les femmes à la beauté saine et à la personnalité forte. Il a même réalisé un documentaire sur quelques-uns de ses mannequins préférés en 1991. Dans ce groupe vous pouvez reconnaître les jeunes Linda Evangelista et Christy Turlington, photographiées sur la plage de Los Angeles pour le Vogue américain en 1990.

Cette image déroutante du top Helena Christensen escortée par un extra-terrestre en plein désert est tirée d’un éditorial du Vogue italien de 1990. D’après une interview qu’elle a réalisée avec Peter Lindbergh, il s’agit de la photo préférée du mannequin aux yeux verts.

Le dos parfait : Linda Evangelista, photographiée au Portugal en 1992.

Un mannequin récemment  revenu sur le devant de la scène: Kristen McMenamy.

L’un des mannequins préférés de Peter Lindbergh, la belle Milla Jovovich. Elle a 15 ans sur cette photo prise en 1990 pour le Vogue français. Incroyable, non ? La revoici en 1996, plus garçonne pour le Vogue italien.

La légendaire actrice Jeanne Moreau, photographiée ici en 2004 pour le Vogue italien. C’est ironique que dans cette photographie se reflète celle d’un groupe de très jeunes filles s’ébattant sur la plage. Il s’agit de deux beautés différentes, remarquables chacune à leur façon : l’une célèbre la joie de vivre et l’insouciance, l’autre est marquée par l’expérience et l’élégance de sa personnalité.

Si ce billet vous a plu, vous aimerez peut-être celui sur la photographie de Karl Lagerfeld, qui se dit être influencé par l’œuvre de Peter Lindbergh.

Que pensez-vous du style de Peter Lindbergh ? Appréciez-vous son approche minimaliste ou préférez-vous les images de mode plus sophistiquées ?

25 Comments

Filed under Art